Surf, Amitié & Eau salée à La Torche

Zoner sur la côte avec un de ses meilleurs amis, en voilà une recette magique. Une recette dont on savoure chaque instant, de la première bière jusqu’à la dernière. Avec Edouard on voulait se faire un weekend dans notre précieuse Bretagne, à squatter en plein mois de décembre un des endroits tellement prisé en été : La Torche.

Pour se faire, rien de mieux que d’emprunter l’utilitaire familiale qui jouera le rôle de van. Bon je vous l’accorde, c’est beaucoup moins glamour que les combi WV ou bien même les roadtrip à bord des Jeep ou Range Rover mais bon… après quelques coups de balais, la place est faite pour accueillir nos sacs de couchage, le matériel photo, les boards de surf et bien évidemment de quoi se foutre à l’eau.

Pour moi c’était surtout l’occasion de tester pour la première fois la photographie dans l’eau et c’est donc tout naturellement que je suis allé frapper à la porte de Photo Denfert pour louer mon caisson étanche et son dôme pour le weekend. L’accueil dans la boutique est parfait et le personnel me donne toutes consignes dont j’ai besoin pour équiper mon Canon 5D Mark III. Mise en place du joint d’étanchéité, vérification du système et mise à l’eau. Je prends des notes, je signe le chèque de caution (gouttes de transpi’…) et me voilà prêt.

• La Pointe du Raz et la Baie des Trépassés.

On roule depuis Lorient pendant 2 heures, à longer la côte et à se planifier où nous allions passer la nuit. On termine par décider d’aller passer la nuit du vendredi près de la Pointe du Raz, sur la mythique et légendaire Plage de la Baie des Trépassés ( je vous laisse checker sur internet l’origine de ce nom). Notre nuit est tout simplement catastrophique, le vent hurle par rafale contre les parois de l’utilitaire et nous avons souvent l’impression que l’on va basculer et que les vagues sont en train de s’écraser à quelques mètres… Incroyable. Et pourtant au petit matin, on comprend la chance que l’on a et surtout on se souvient de pourquoi nous voulions venir faire ce weekend. Le vent vous sort de votre sommeil et le café soluble devient le meilleur café du monde. On s’étire, on termine ce breakfast improvisé et on décide d’aller jusqu’au bout de la Pointe du Raz avant de filer vers La Torche.

• La Torche et le spot du Blockhaus de Tronoën

Comme tout le monde, on termine par se garer sur le parking de la Pointe de La Torche. Nous sommes au mois de décembre donc les restaurants et les commerces ne sont pas ouverts et le parking n’attire pas les foules. Repoussés par le froid, les gens ne mettent pas un pied dans l’eau, par contre les surfeurs locaux, eux, sont au rendez-vous. On avance sur la plage et on se pose la question d’aller tout de suite à l’eau. Est-ce le doute ou bien la timidité, toujours est-il que l’on préfère avancer le long de la côte pour trouver le spot parfait pour garer la voiture, se poser et définir une position fixe pour le reste du weekend. Quelques heures plus tard, on coupe le contact sur le parking qui donne directement sur le Blockhaus de Tronoën, à quelques kilomètres ( ou mètres ) de la Pointe de La Torche. À l’abri du vent derrière une dune qui nous donne un accès direct à la plage, on sait que ce sera le spot est parfait.

La suite n’est que bonheur et simplicité. Les conditions sont agréables, le soleil est là et il n’y a pas grand monde dans l’eau donc on décide de se lancer. Edouard prend sa board et moi mon matériel photo… Quelques heures plus tard on retourne se reposer dans notre cachette et on se jure que l’on refera ce genre de weekend. Quelques jours à se couper de notre quotidien, à se remettre le nez dehors, en pleine nature et à savourer de tout petit rien.

Matthieu Tober

📷 @lesothers • #Freshairclub ⛰ Adventure Photographer & Illustrator.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *